Nos frères chrétiens du Brésil ont préparé le thème de la semaine 2015

Le contexte ecclésial et religieux du Brésil a conduit les Églises de ce pays à choisir le texte de la rencontre entre Jésus et la Samaritaine (Évangile de Jean 4, 1-42) comme fil conducteur de la Semaine de prière pour l’unité chrétienne 2015. (voir le texte sur le blog). En effet, le Brésil vit dans un climat d’intolérance qui se manifeste par un fort degré de violence, spécialement envers les minorités et les plus vulnérables.

Dans ce contexte, comme dans le nôtre, l’Évangile nous presse à nouer le dialogue avec tous.

Cette célébration oecuménique nous convie à suivre Jésus traversant volontairement la Samarie (Jean 4,4) et ouvrant un chemin d’unité qui respecte notre diversité.

La rencontre entre Jésus et la Samaritaine est une invitation à demander, offrir et recevoir de l’eau d’un autre puits que le nôtre.

Toute rencontre en vérité, entre deux personnes, entre des chrétiens de différentes Églises, entre personnes appartenant à diverses traditions religieuses, nous transforme et renouvelle la compréhension de notre foi.

Le chemin et le puits

Le groupe oecuménique brésilien qui a préparé le projet nous invite à utiliser les deux symboles du chemin et de l’eau comme images de l’unité chrétienne visible pour laquelle nous prions. En Jn 4, 1-42, Jésus a délibérément choisi de traverser la Samarie pour se rendre de Judée en Galilée. Son chemin passe par le puits où la Samaritaine vient chercher de l’eau.

Le groupe nous propose de réfléchir à ces deux questions de départ qui donnent forme à la célébration :

- Sur quel chemin d’unité devons-nous marcher pour que le monde boive à la source de la vie qu’est Jésus-Christ ?

- Quel chemin d’unité respecte vraiment notre diversité ?

Sur ce chemin de l’unité se trouve un puits. Dans ce puits, on peut trouver l’eau que cherche Jésus, fatigué par la route, mais également l’eau qu’il donne lui-même, celle qui jaillit en vie éternelle. L’eau puisée quotidiennement par la Samaritaine étanche la soif et fait fleurir le désert. Mais c’est dans l’eau vive que donne Jésus, eau sur laquelle planait l’Esprit du Dieu Créateur, que nous avons été baptisés.

Le récit de Jean 4, 1-42 est au coeur de la Semaine de prière pour l’unité chrétienne. Ce long passage d’Évangile peut être lu à plusieurs voix, ou mis en scène.

Intercessions:

- Dieu d’éternelle compassion, nous implorons ta lumière sur chacun de nous, sur notre communauté et sur notre monde ! Éclairés par ton amour, donne-nous d’être toujours plus accueillants et plus compréhensifs à l’égard de ceux qui sont différents de nous.

Apprends-nous à oeuvrer aux côtés de tous les solidaires luttant contre les souffrances en notre monde.

- Dieu d’éternelle compassion, rends tes enfants attentifs à cette charité, cette hospitalité et cette unité qui sont le fruit et l’expression de ce que tu es et qui disent ce que tu veux pour toute l’humanité. Accorde-nous de savoir les recevoir en partage, avec celles et ceux que tu nous envoies, d’où qu’ils viennent et quelle que soit leur foi.

- Dieu d’éternelle compassion, nous te présentons les conflits et violences dans notre monde. Nous te demandons de faire de nous des bâtisseurs de paix. Que nos mains rejoignent celles de tous les hommes et femmes engagés dans la construction d’un monde plus tolérant et moins violent. Accorde nous la grâce d’être parmi nos contemporains, non seulement témoins mais aussi acteurs de paix.

- Dieu d’éternelle compassion, nous te présentons les errances et recherches de sens de notre monde. Tu es l’espérance de l’humanité, tu nous as parlé à travers ta création, puis par les prophètes et t’es rendu totalement présent et accessible en ton Fils Jésus-Christ.

Accorde-nous la sagesse qui nous fera entendre Sa voix nous appelant à l’unité dans notre diversité et à la diversité dans notre unité.

- Dieu d’éternelle compassion, ton Fils Jésus Christ notre Seigneur a osé demander à boire à une Samaritaine. Donne-nous l’humilité de demander de l’aide à celles et ceux que nous croisons. Apprends-nous à être disponibles à l’inattendu de ta grâce. Puissions- nous découvrir le partage de cette eau vive qui jaillit de Ta rencontre au milieu de nos rencontres.

Prière de Martin Luther pour l'unité de l'Église

Dieu éternel et miséricordieux, toi qui es un Dieu de paix, d'amour et d'unité,

nous te prions, Père, et nous te supplions de rassembler par ton Esprit Saint tout ce qui est dispersé, de l'unir et de reconstituer tout ce qui s'est divisé.

Veuille aussi nous accorder de nous convertir à ton unité, de rechercher ton unique et éternelle vérité, et de nous abstenir de toute dissension.

Ainsi nous n'aurons plus qu'un seul coeur, une seule volonté, une seule sclence, un seul esprit, une seule raison,

et tournés tout entiers vers Jésus-Christ notre Seigneur, nous pourrons, Père, te louer d'une seule bouche et te rendre grâce par notre Seigneur Jésus-Christ dans l'Esprit Saint.        Amen.

Bénédiction et envoi:

Que le Seigneur notre Dieu vous bénisse et vous garde,

qu’il emplisse votre coeur de tendresse et votre âme de joie,

vos oreilles de musique et vos narines de parfum, 

et votre langue d’un cantique qui donne visage à l’espérance.

Que Jésus Christ, qui est l’eau vive, soit derrière vous pour vous protéger,

devant vous pour vous guider, à vos côtés pour vous accompagner,

en vous pour vous consoler, au-dessus de vous pour vous bénir.

Que l’Esprit qui donne la vie respire en vous, attire à lui votre coeur pour le sanctifier

et vous faire aimer ce qui est saint,

qu’il établisse sa demeure en votre coeur, qu’il y arrose ce qui est sec

et y réchauffe ce qui est froid,

qu’il allume au plus profond de vous le feu de son amour,

et vous accorde une foi véritable, une ferme espérance, un amour sincère et parfait.

Que Dieu qui nous apprend à nous accueillir les uns les autres et nous appelle à pratiquer l’hospitalité, nous accorde la paix et la sérénité alors que nous avançons sur le chemin de l’unité des chrétiens.

Amen. 

Chant final; Peuple de frères (voir les chants avec les partitions)